BABY

PORTRAIT MELANIE BULTEZ // SWEET MOMES

07/03/2018

Aujourd’hui j’inaugure un nouveau genre d’article pour vous faire découvrir une personne, un métier et peut être vous donner quelques astuces 😉

On commence avec celui de Mélanie Bultez du site Sweet Momes la photographe qui à immortaliser les 2 ans d’Enora vous étiez nombreux à aimer son travail alors voici un petit portrait.

Vous pouvez la retrouver sur Instagram par ici @sweetmomes

Est-ce que tu peux décrire ton style ?
Je me décris comme une photographe de reportage de moments de vie. On appelle ça le « lifestyle ».
Il s’agit simplement de prendre en photo ce qu’il se passe, sans nécessairement faire poser, à l’affût de chaque surprise, chaque « accident » qui fait toute la spontanéité du reportage.
J’adore mon métier car il est tous les jours surprenant !
J’aime ainsi créer, avec mon sens de l’observation et ma sensibilité, des souvenirs authentiques et réels pour les familles, faire ressortir l’amour, la joie, la bienveillance et la tendresse qui émane de chacune d’entre elles.
 
Quel a été le déclic pour que tu deviennes photographe ?
Au début, la photographie est entrée dans ma vie comme un moyen de payer mes études de direction artistique. Je n’avais pas prévu d’en faire mon métier.
Une fois diplômée et après quelques expériences dans le milieu de la pub, j’ai décidé de démissionner pour retourner pleinement à la photo.
Ce métier, on ne le choisit pas forcément, c’est parfois lui qui nous choisit.
Il nous fait du bien, il nous inonde d’amour (surtout dans le milieu du mariage et des familles), nous pousse à nous dépasser, à observer, analyser, créer, mettre en valeur les symboles émotionnels de chaque famille. Ca n’a pas été évident au début, mais dès lors que j’ai compris que c’était moi qui créais mon métier, qu’il fallait que je fasse ce que j’aime pour aimer mon métier, c’est devenu vital.
Quel est ton meilleur souvenir de reportage photo ?
Je crois que c’est lorsque j’ai pris en photo l’une de mes meilleures amies enceinte. Cela fait près de 18 ans que l’on se connaît, nous étions trois amies et on pariait sur celle qui serait enceinte en premier. Aujourd’hui, elles sont toutes les deux mamans, et on a perdu nos paris !
Prendre en photo ma copine avec son chéri a été aussi émouvant que déstabilisant pour moi ! J’étais heureuse et honorée de le faire, et en même temps, je savais que ces photos allaient aussi être importantes pour moi, car j’allais faire partie aussi de la vie de ce futur petit garçon.
D’une manière générale, je garde toujours d’excellents souvenirs de mes séances, même sans connaître les parents auparavant, on finit toujours par tisser des liens et garder contact, je vois les petits bouts grandir et ça me fait chaud au coeur.
Le plus drôle ?
C’est souvent les enfants qui font des séances un souvenir assez drôle.
Une anecdote d’un petit garçon à qui j’ai posé la question tout le prenant en photo : « tu vas à l’école ? ».
Celui-ci m’a répondu « Oui ! Je vais en vacances à l’école ! »
J’ai fondu immédiatement !
Quel matériel utilises-tu ?
J’utilise un appareil reflex (j’en ai deux en fait mais je les utililse individuellement en séance) avec un objectif grand angle, la lumière naturelle et si vraiment j’en ai besoin, un réflécteur pour manipuler la lumière naturelle. Le meilleur outil est sans aucun doute la lumière.
Est-ce que tu te vois faire ce métier toute ta vie ?
Cela fait déjà huit ans que je l’exerce et il me fait toujours progresser d’années en années, c’est un vrai bonheur de se voir évoluer continuellement.
Je pense que je pourrais avoir la volonté de faire ça toute ma vie. Mais je ne suis pas sûre que mon corps tiendra toute la vie, particulièrement sur les mariages où je reste debout à courir dans tous les sens et dans toutes les positions avec du poids sur les épaules pendant 16-17h d’affilé.
Je réfléchis à d’autres possibilités, mais je crois tout de même que je ne pourrai jamais vraiment arrêter complètement, ça me manquerait trop !
Comment se déroule une séance Naissance ?
Les séances Naissance sont presque toujours réalisées à domicile (sauf si extrême beau temps), j’aime créer des souvenirs de famille chez le bébé, dans son environnement, avec ses affaires.
Je donne quelques conseils aux parents avant la séance, notamment sur les vêtements à porter car il est préférable d’avoir une certaine harmonie des couleurs.
Une séance Grossesse ou Naissance se passe tout en douceur, on prend le temps de faire des pauses câlins, pause biberon (ou sein), on se plie au rythme de Bébé ou de la maman enceinte.
Je travaille aussi en duo avec Save your Emotions, un vidéaste qui réalise des vidéos de naissance, un petit plus à apporter en complément des photos.
On peut aussi s’en servir comme un faire-part original, tout en mouvement et en émotion.
On dit souvent de nous qu’on est un duo aussi fun qu’efficace, on adore travailler ensemble, toujours dans la bonne humeur, et on évolue sans se gêner autour de Bébé, de façon assez harmonieuse en fait !
Une astuce à partager avec nous – photographes en herbe- ?
Pour ceux qui souhaitent photographier leur bébé, pour commencer, il vous faut de la lumière. Pas forcément une pièce ultra lumineuse mais une source de lumière suffira (une fenêtre par exemple). Pour les plus créatifs, on pourra jouer avec les ombres des stores ou de la fenêtre par exemple.
Si vous avez un smartphone, vous aurez plus de difficulté qu’avec un appareil photo en mode Vitesse car l’image risque d’être floue si votre enfant bouge beaucoup.
Si vous arrivez à le faire tenir immobile pendant 2 secondes, vous pourrez le prendre en photo, sinon, pourquoi pas quand il dort ou qu’il est en mode « câlin » avec Papa ou Maman.
Enfin, ne vous séparez jamais de votre appareil, les enfants sont surprenants. Essayez différents angles pour la même prise de vue, vous finirez pas trouver la bonne à force de persévérance !
 Je remercie chaleureusement Mélanie pour s’être prêtée à ce jeu.

www.lobjectifdubarbu.com

You Might Also Like

3 PETITS MOTS DOUX

  • Reply Emma 07/03/2018 at 19:39

    Je connaissais pas cette photographe en plus je vois qu’elle travaille sur Lyon je note pour un prochain événement et au fait trop jolie la cat party 😉

  • Reply kingsea 15/03/2018 at 20:28

    Super billet ! Il pourrait aussi servir dintroduction à un autre billet, ayant pour thème les photographes portant le nom dun fromage :-)) ! Blague à part, en photographie couleur on parle le plus souvent de Eggleston, Gruyaert, Shore, Meyerowitz, Saul Leiter.. à mon avis il y a aussi un photographe passé aux oubliettes, Ernst Haas, très populaire au tournant de années 60/70, et aujourdhui un peu négligé. Certes, on la accusé de faire des photos faciles, commerciales.. Pourtant, à la fin des années 60, il était très novateur ! enfin, cest mon avis.. En France, il y a aussi un photographe, fondateur dune célèbre revue qui a vendu son âme au business (..la revue, pas le photographe..), qui fait des photos couleur dans lesprit de Steven Shore.. Mais, javoue, je suis moins sensible à son travail.

  • Reply tinkertailoronline 19/03/2018 at 18:14

    Merci beaucoup pour ce live.

  • Leave a Reply